Valoriser les acteurs du tourisme à Madagascar.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Antananarivo, 15 janvier 2021

PARTENARIAT ONTM – CTM – PROCOM

La Délégation de l’Union européenne a marqué son soutien au secteur tourisme à Madagascar en 2020 via le financement de deux actions phares initiées et mises en œuvre en 2020 par l’Office National du Tourisme de Madagascar (ONTM) et la Confédération du Tourisme de Madagascar (CTM), à savoir : la campagne de communication sur les protocoles d’hygiène sanitaires pour chaque métier du secteur, et à travers le Programme d’Appui à l’Emploi et à l’Intégration Régionale (PROCOM) – un programme de l’Union européenne , la désaisonnalisation couplée avec la création de nouveaux « produits séjours » appropriés à la phase post-covid . « L’Union européenne est consciente de la place du tourisme dans l’économie de Madagascar et a tenu à être aux côtés de l’ONTM et de la CTM pour préparer la reprise du secteur » , selon Franck PORTE, Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union européenne.

Ces actions visent à faire de Madagascar une destination touristique sûre qui, d’une part, rassure les touristes aussi bien nationaux qu’internationaux sur le plan sanitaire, et, d’autre part, propose toute l’année des ores adaptées aux nouvelles tendances de voyage. Dans cette optique, elles s’inscrivent également dans le cadre du développement du tourisme national. « L’objectif est de réunir les conditions nécessaires à la relance du tourisme suite à la crise sanitaire, les conditions sur le plan à la fois sanitaire mais aussi opérationnel en termes de produits touristiques adaptés à la nouvelle configuration des attentes des touristes dans le contexte sanitaire qui a prévalu », selon le Directeur exécutif de l’ONTM Vola RAVELOSON

Protocoles d’hygiène sanitaires

Pour la sécurité de la population locale et des visiteurs internationaux, des protocoles d’hygiène sanitaires ont été élaborés par l’ONTM, sur mandat du Ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie (MTTM), en partenariat avec la CTM et le Ministère de la Santé Publique.

L’appui financier de l’Union européenne a ainsi permis d’implémenter plus encacement ces protocoles au niveau des opérateurs touristiques en mettant à leur disposition des supports de communication adaptés, dont :

– 5 spots vidéos éducatifs de 2 mn chacun et plus de 40 000 affiches pour les diérents métiers du tourisme (hôtellerie, restauration, tour-opérateurs, agences de voyages, guides, loueurs de voitures, taxis…) ainsi que 4 500 affiches cartonnées à l’usage des divers voitures de transport touristique et quelques 33 000 guides de poche informatifs pour les touristes.

– les Offices Régionaux du Tourisme (ORT) ont été chargés de la diusion des affiches dans leur région respective dans toutes les régions de l’île.

– Pour le grand public, il a également été conçu un spot TV en malagasy qui a été diusé sur les chaînes locales durant tout le mois de décembre 2020

– un spot en version française diusé sur les réseaux sociaux internationaux.

Désaisonnalisation et nouveaux « produits séjours »

Auparavant, la promotion de la destination Madagascar était axée sur la période d’avril à décembre, au détriment de la période de janvier à mars.

Les séniors constituaient la majorité des touristes en circuit et sont aujourd’hui les plus vulnérables à la Covid-19. Les études sur les tendances actuelles montrent en conséquence que les plus jeunes sont plus nombreux à vouloir voyager et que les séjours (demeurer dans un même hôtel et faire des excursions à proximité) sont considérés comme étant plus sécurisants que les circuits.

« Grâce au financement de PROCOM, et à l’appui du programme PIC 2 sur le plan logistique, l’ONTM et la CTM ont pu initier et organiser des ateliers en faveur des opérateurs touristiques dans six grandes villes pilotes de Madagascar pour identifier les nouveaux produits touristiques et les enjeux liés à leur mise en place », selon Sandra AFICK, Directeur Exécutif de la CTM et ce, pour créer de nouveaux « produits séjours » valables à longueur d’année et permettant de sécuriser les touristes en leur orant le choix d’un endroit pour s’héberger et la possibilité de s’adonner à des activités touristiques variées autour de leur lieu d’hébergement.

226 opérateurs des diérentes filières du Tourisme ainsi que le personnel et les membres du Conseil d’Administration des Offices Régionaux du Tourisme dans cinq grandes villes ont bénéficié de ces ateliers: Nosy Be, Diégo-Suarez, Sainte-Marie, Tuléar et Fort-Dauphin.

L’atelier qui clôture ce processus se tient à Antananarivo les 14 et 15 janvier 2021 à l’hôtel IBIS , avec pour objectif de présenter aux tour-opérateurs nationaux les produits recensés à travers toute l’île qui pourront ainsi être mis en catalogue pour le tourisme à Madagascar dès septembre 2021 afin d’être prêt pour la relance internationale dans les mois à venir.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code